Connectez-vous

rap-rnb

OXMO PUCCINO Minutes Magiques

Découvrez Minutes Magiques, l'album live d'Oxmo Puccino

Publié

le

OXMO PUCCINO Minutes Magiques 5

Le premier Best of Live d’une figure emblématique de la scène hip hop hexagonale. Inclus tous ses classiques et les meilleurs titres de son dernier album « L’Arme de Paix ». Enregistré le 6 mai 2010 à La Cigale (Paris). Une sortie que les fans ne manqueront pas.

Avec le succès de « L’Arme de Paix » auréolé d’une Victoire de la Musique, le publique attendait avec impatience la tournée. Un rendez-vous qu’Oxmo Puccino n’aurait manqué pour rien au monde. « Lorsque la tournée de Lipopette Bar s’est arrêtée, j’ai ressenti comme un vide inexpliqué. Ce n’est que quelques semaines plus tard que j’ai compris que je ne pouvais tout simplement plus me passer de ces voyages, ces personnes croisées, ces émotions intenses partagées. En écrivant « l’Arme de Paix », je ne pensais qu’à retrouver la scène. je voulais pouvoir partager un bon moment avec mon publique, un instant d’évasion, où l’on rie, pleure, danse, et, pendant 2 heures lui faire oublier la grisaille environnante… et puis grâce à mon équipe, au publique grandissant et aux salles la tournée s’est prolongée pour mon plus grand bonheur ». Oxmo Puccino en est encore surpris : « Jamais je n’aurais cru cela possible !« 

Sur scène, on distingue deux types de groupe : ceux qui récitent les différents titres de leur répertoire et ceux qui donnent une liberté dont elles ne peuvent totalement jouir gravées sur disque. Oxmo Puccino et son goupe font partie de la deuxième catégorie. « Lorsque le publique se déplace te voir en concert, il fait une démarche. Il fait le choix de payer sa place, parfois de faire un long chemin. Il aurait pu choisir de rester en famille, entre amis, derrière sa télé ou son ordinateur, le minimum de respect qu’on lui doit c’est de lui donner, de le surprendre et de tout faire pour qu’il reparte en ayant oublié pendant un instant ses soucis du quotidien« . Pas étonnant alors qu’à l’écoute de cet album live, on ressente avec force et émotion le lien qui unit l’artiste à son publique. Oxmo s’adresse à nous comme à des amis qu’il aurait invités à la maison avec humour et sincérité « vous ne savez pas à quel point vous me faites honneur », nous invite à participer dès qu’il en a l’occasion, toute la Cigale se demande encore où est Billie!!???

« Le choix d’enregistrer ce live à la Cigale était symbolique. C’est là que la tournée Lipopette Bar s’était terminée. Et puis c’est un lieu chargé d’histoire, le rapport au publique y est incroyable« . Cette chaleur, on la ressent dès le début de ce concert. L’un de nous deux ouvre le spectacle. Pierre-Luc Jamain seul sur scène derrière son piano fait résonner les premières notes dans une Cigale en ébullition. Soudain Oxmo Puccino apparaît en ombre chinoise, la voix de miel du Black Jaques Brel habite déjà littéralement le théâtre parisien, et soudain le groupe rentre, les riffs de guitare d’Edouard Ardan soulèvent la foule dans une tempête rock détonnante. Un concert d’Oxmo Puccino a ceci de particulier qu’il oscille entre ombre et lumière à l’image de ses chansons qui peuvent être aussi puissantes qu’émouvantes. Que ce soit à travers la force émotionnelle d’une chanson telle que Soleil du nord, le groove de je te Connaissais pas, les riffs rock de l’Arme de Paix, la leçon de hip-hop de Masterciel ou la fièvre « barcelonaise » de On danse pas, Oxmo se ballade d’un univers à l’autre avec un plaisir communicatif. À l’image de « l’Arme de Paix », Oxmo Puccino a envisagé le concert en termes d’émotions mais il voulais une énergie rock. Il souhaitait également que cette tournée ne soit pas seulement celle d’un album mais que l’on revisite ses cinq albums.

Les fans seront ravis de redécouvrir ces chansons désormais classiques telles que J’ai mal au mic ou Mama Lova. Ils apprécieront aussi ce medley, véritable photographie de l’écriture de cet artiste hors norme à la fois cinématographique (Pucc Fiction), sociale (Qui peut le nier), décryptant les sentiments humains (Amour & Jalousi« ) et qui se conclue sur un texte que Léo Ferré n’aurait pas renié Demain Peut-être.

Ce qui saute à l’oreille quand on écoute toutes ces chansons, c’est l’incroyable justesse du bonhomme à décrire les états d’âme de l’homme tout au long de sa vie : son enfance (L’enfant seul), son rapport aux parents (Mama Lova), la perte d’être chers (J’ai mal au mic), puis à devoir faire des choix (L’Arme de Paix), le sentiment amoureux (Je te connaissais pas), les complexes mais délicieux rapports hommes femmes (Les Unes,les autres), et ce temps qui passe (365jours)…. Chaque concert d’Oxmo Puccino est différent. On sent chez l’artiste et ses musiciens une volonté d’expérimenter, et surtout d’oser.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !