Connectez-vous

rap-rnb

Diana Krall «Je suis tout simplement folle de Bob Dylan !»

Interview Diana Krall

Publié

le

A l'occasion de la la sortie de son nouvel album « Wallflower », à paraître dans les bacs le 9 septembre prochain, Diana Krall est en interview sur Zikeo !

diana-krall-interview.jpgCet album doit beaucoup au célèbre producteur David Foster ?
Il m'avait toujours dit qu'on devrait collaborer ensemble. Finalement, l'occasion s'est présentée. J'étais prête à travailler avec lui et à le laisser faire ce qu'il fait de mieux. Il a composé la quasi-totalité des arrangements et joué un bon nombre des parties de piano. Il m'a vraiment impressionnée. J'ai toujours su qu'il était bon mais mon estime pour ses talents de producteur et de musicien n'a fait que croître avec cette collaboration. J'ai pris un véritable plaisir à me concentrer sur mon travail de chanteuse et à laisser David le soin d'assurer la production. Je me suis dit : « Enregistrons le genre de disque pop que personne ne produit mieux que David« . J'ai bien sûr participé au choix des chansons et des musiciens mais je lui ai laissé le soin de jouer les parties de piano et d'écrire les arrangements car je voulais que cette expérience soit différente… et elle l'a été.

Comment s'est déroulé l'enregistrement de cet album ?
Quand je fais mon travail j'aime accorder aux gens la liberté de faire le leur. Je ne suis pas du genre à leur chercher des poux. Je crois qu'il vaut mieux laisser les gens procéder comme ils l'entendent quitte à effectuer des modifications par la suite. J'ai suivi les indications de David mais je me suis opposée à lui quand j'ai jugé que c'était nécessaire. Nous avons parfois été en désaccord, mais l'enregistrement s'est déroulé de manière très fluide, tout particulièrement après l'avoir mis deux ou trois fois à la porte du studio. Plus sérieusement, le fait d'avoir tous les deux grandi dans la même région du Canada a facilité la compréhension entre nous, comme si nous disposions d'une sorte de terrain d'entente.

Comment s'est effectué le choix des chansons pour « Wallflower » ?
Beaucoup des chansons qui figurent sur « Wallflower » font partie de celles que j'adorais écouter à la maison pendant mon enfance et mon adolescence. Ca fait des années que je les chante dans mon coin. J'ai juste eu besoin d'imprimer les textes pour être bien certaine que je ne me trompais pas dans les paroles depuis tout ce temps. J'avais le 45T de « I'm Not In Love » de 10cc. J'écoutais Bryan Adams tout le temps. Mes parents et moi, nous adorions Linda Rondstadt, dont je me suis inspiré pour mon interprétation de Desperado. J'avais même un poster de Peter Frampton sur le mur de ma chambre. J'étais une adolescente tout à fait normale, qui trainait avec ses amis, je ne passais pas tout mon temps à écouter du jazz. 

Le titre Sorry Seems To Be The Hardest Word évoque de nombreux souvenirs pour toi et rend hommage à ton héros et mentor, Elton John !
Elton John est, avec Oscar Peterson, ma plus grande source d'inspiration ! Quelque part chez moi, j'ai une photo datant du matin de Noël où est sorti « Blue Moves ». Je voulais tellement un exemplaire de ce disque. Sur cette photo, j'ai seize ans, je suis entourée de mes parents et j'ai l'album entre les mains. Je l'écoutais au rez-de-chaussée de notre maison, sur ma platine. Je passais le disque et je jouais dessus, au Fender Rhodes. Au fil des années, Elton John a fini par devenir comme un membre de la famille. Il y a quelques temps de ça, nous avons chanté ensemble Sorry Seems To Be The Hardest Word lors d'un numéro de « Spectacle », l'émission télévisée qu'anime mon mari, Elvis Costello. Un grand nombre de chansons d'Elton signifient beaucoup pour moi, mais celle-ci a quelque chose de spécial.

Sur ton album il y'a une chanson de Paul McCartney qui n'a jamais été enregistrée ?
Effectivement ! C'est à l'occasion de l'enregistrement de l'album « Kisses on the Bottom » que j'ai entendu pour la première fois le titre If I Take You Home Tonight. Cette magnifique chanson de McCartney n'avait jamais été enregistrée. Cette expérience a marqué ma vie et ma musique à jamais. Paul savait que j'adorais ce morceau et quand je lui ai demandé si je pouvais l'enregistrer, il m'a dit « bien sûr ! ». Nous avons évoqué la possibilité d'adapter les paroles parce que je suis une femme, mais en général j'aime garder les textes en l'état et, finalement, nous n'avons rien changé.

« Wallflower » est bien entendu le titre de ton album, mais également un morceau relativement peu connu de Bob Dylan, et c'est surtout l'une de tes chansons ses préférées il me semble ?
Je suis tout simplement folle de Bob Dylan ! Je ne l'ai rencontré qu'à de rares occasions. Je lui ai dit que j'adorais sa manière de jouer du piano. Il m'a répondu, « Vu que vous êtes pianiste, vous devez savoir de quoi vous parlez ». La musique de Dylan va chercher au plus profond. J'ai aimé cette chanson dès que j'en ai entendu la version démo où Bob chante avec un chien qui aboie dans le fond. Ca fait un an et demi que je joue Wallflower avec mon groupe, et il fallait absolument que je l'enregistre. Cette chanson me parle tout particulièrement ! J'ai un côté comédienne et la fille timide est un rôle que j'avais vraiment envie d'interpréter.

Les albums de Diana Krall sont disponibles sur iTunes et Amazon !

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !