Connectez-vous

Videos

Pierre Perret dévoile le titre satirique « Les Confinis »

« Les Confinis », le nouveau titre de Pierre Perret interprété avec les Ogres de Barback.

Publié

le

Dans la série initiales « PP », après Philippe Prohom, c’est aujourd’hui de Pierre Perret dont il est question.

Au Clair de la Lune, l’ami Pierrot a gardé sa belle plume, au sens figuré comme au sens propre dans ce nouveau clip baptisé Les Confinis.

Des dirigeants actuels, «L’soir aux infos, y’a l’tondu l’autre sadique» ou «L’rouquin, l’amérloque le cinglé» (je ne pense pas qu’il parle du lillois Quatennens à moins que), en passant par Sibeth «Y’en a qui pensent qu’elle porte bien son nom» et Pr Raoult «çui qui les enquiquine», sans oublier les infirmières «nos Cosettes (…) qui gagnent des clopinettes», ainsi que nos Docteurs/Acteurs sur petit écran «Pendant qu’l’hosto croulait sous les malades, nos braves docteurs passaient à la télé», peu sont oubliés. Et la conclusion du texte est éloquente. 

Avec l’humour et la lucidité dont il est expert depuis des décennies, ce nouveau titre est un cadeau que nous fait l’auteur, entre de nombreux autres morceaux devenus légendaires, du magnifique Lily (Prix de la Paix par la LICRA en 1978), des Jolies colonies de vacances (en 1966, censurée visuellement pendant 6 mois, que Mme Yvonne De Gaulle tenta d’interdire également sur France Inter), ou encore dOuvrez La Cage Aux Oiseaux, (qui aurait potentiellement pu amener les enfants à faire un beau geste de libération symbolique au grand dam des amateurs éleveurs de chanteurs à plumes en cage) sans parler du Zizi, un peu freudien quand même, mais paraît-il « qu’un Homme sur deux est une femme » et que ça fait beaucoup réagir.

Tout comme François Corbieraujourd’hui hélas disparu, l’artiste du Tarn et Garonne âgé maintenant de 85 ans, a fréquenté Georges Brassens dans ses plus jeunes années, et y a même parfois été comparé.

Après une carrière impressionnante, toujours actif, il est aujourd’hui sur le point d’entamer une nouvelle tournée, et devrait se produire entre autres, à la salle Pleyel de Paris les 10 et 11 Octobre 2020. Espérons-le. Toutes les infos sur son site officiel !

« Dès qu’on finit » le visionnage de ce tout nouveau clip, on constate également que la griffe musicale d’un groupe avec lequel Pierrot a déjà collaboré, Les Ogres de Barback, est présente en effet. Et du coup, ça me donne envie de réécouter aussi le Salut à Toi revisité par « Un Air Deux Familles » en 2002, (Les Ogres et Les Hurlements de Léo) sous le chapiteau Latcho Drom.

LES ALBUMS DE PIERRE PERRET SONT DISPONIBLES ICI

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !