Connectez-vous

électro

Yuksek Away from the sea

Yuksek Away from the sea

Publié

le

Yuksek <i>Away from the sea</i> 6

Avec son nouvel album, intitulé « Away from the sea », c'est la belle cohérence que Yuksek a su imprimer à son parcours. Celle d'une génération décomplexée par la touche « Shuffle » de son iPod, celle qui vous fait passer sans prévenir, disons, d'un rock garage à une torch song mélancolique, d'une valse de Chopin à un tube hip-hop. Un musicien terriblement post-schizophrénique en somme.

th-yuksek-cover.jpgAvec son nouvel album, Yuksek nous prouve qu'avec un naturel déconcertant, il entend marier le hook-pop et l'efficacité dansante, entre riffs postpunk et ondes acides, groove disco et arabesques expérimentales, beats house et envolée mélodique catchy. Dans un même élan, il évoque aussi bien les Pixies que les Scissor Sisters, Squarepusher ou bien encore Giorgio Moroder, Mirwaïs ou les Daft Punk. Yuksek invite même pour son album la rapeuse Amanda Blank des Spank Rock. Et nous offre ainsi un album certes électronique dans la forme mais qui, dans le fond, à les allures d'un véritable manifeste pop.

Le secret de l'équilibre jubilatoire de ses morceaux si riches ? Il n'est pas seulement dû à son savoir faire qui lui permet d'enregistrer en analogique ses lignes de basses et ses progressions harmoniques, et de trouver instantanément le moindre accord tordu qui lui passe par la tête. Le véritable secret, c'est un tempérament très spontané puisque Yuksek compose de façon instinctive, et qu'il ne réfléchis jamais à ce qu'il va faire avant de rentrer en studio. Il travaille vite et se laisse simplement guider par mon humeur.

Voilà comment, cloîtré dans son studio et privé de connexion internet, Yuksek laisse ses morceaux se déployer à la façon de mini épopées, avec un art de l'effet retorse, de la montagne russe sensorielle et du décrochage jouissif.

C'est ainsi que Yuksek se retrouve en héro d'une culture club discorock post Soulwax / Justice : cultivée et astucieuse, mariant puissance sonique. Ou pour le dire autrement : à l'image des romans de Kafka, des films de Lynch ou des photographies de Gregory Crewdson qu'il aime et qui disent toujours autre chose que ce qu'ils semblent nous raconter de prime abord. Où l'on comprend que  Tonight se joue des clichés de la nuit plus qu'il n'en joue. Voilà pourquoi Yuksek ne devrait pas tarder en cet année 2009 à prendre de la hauteur.

LES ALBUMS DE YUKSEK SONT DISPONIBLES SUR ITUNES ET AMAZON

Label : Barclay

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !