Connectez-vous

Scène française

Baden Baden 78

Découvrez le premier EP de Baden Baden 78

Publié

le

Baden Baden <i>78</i> 5

Deux ans après sa formation le tout jeune groupe Baden Baden sort enfin, le 2 novembre prochain, son premier maxi, sobrement baptisé « 78 ».

D’abord un drôle de nom, qui pourrait vous laisser craindre d’avoir à faire à un groupe de gaullistes qui radotent. Ensuite des indices, par milliers, qui sont autant de fausses pistes. Baden Baden ne correspondra sans doute à aucun des clichés qu’on pourra dégainer de prime abord. La station thermale allemande, rendue célèbre par l’Histoire, est surtout une ville dont Eric a entendu tant de récits, contés par son père qui y a grandi, qu’il a cristallisé sur son nom toute la nostalgie de l’enfance, jusqu’à se l’approprier.

Deux ans et quelques nuits après sa formation, le groupe sort aujourd’hui son premier maxi : Baden Baden pose les premières pierres de sa carrière, bien prometteuse aux dires de ceux qui y prêtent déjà une attention toute singulière. Le plan de départ est d’une pureté enfantine : jouer la musique qu’on aime. Tracer des constantes et s’amuser des bifurcations. Inviter le monde dans sa maison. Comment en sont-ils arrivés, au final, à dresser un pont entre Alain Souchon et Sigur Rós, bienheureux qui pourra répondre à la question.

Cet EP est un édifice à la structure complexe, l’œuvre d’un architecte qui a un sens absolu du détail. C’est la quête de la ferveur qui cimente, la minutie qui ornemente. L’anglais vous accueille à l’entrée, le français vous attend au tournant. La musique de Baden Baden est une perspective où les lignes sont en fuite. Une fois dedans, on se fait ballotter : on croit pouvoir se laisser porter par Anyone comme une foule par un hymne fédérateur, mais Alice nous attrape par le bras et nous fait remonter tout un défilé de sentiments contradictoires. « 78 » résonne des trompettes d’une renommée perdue, jusqu’à ce que l’avenir reprenne le dessus : TV résume la fougue de la jeunesse, et sa bêtise intempestive. Tout Est Bien est une adresse du passé au présent, un message improbable aux abonnés absents. The Book renferme les histoires qu’il reste, peut-être, à écrire.

C’est sur scène que le groupe veut continuer de se construire : des nouvelles tournures que prendront les chansons de ce maxi aux ébauches de celles qui constitueront l’album à venir, on risque de se perdre en live, bien volontiers.
Label : Starlight Walker

Baden Baden <i>78</i> 6
Baden Baden <i>78</i> 7
Baden Baden <i>78</i> 8
Baden Baden <i>78</i> 9

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !