Connectez-vous

People

La justice ordonne le gel d’une partie des royalties des albums de Johnny Hallyday

La justice française vient d’accorder le gel d’une partie des royalties issues de la vente des albums de Johnny Hallyday.

Publié

le

Le justice ordonne le gel des royalties de Johnny Hallyday

Les avocats de Laura Smet et David Hallyday ont demandé le gel d’une partie des sommes versées à leur père de son vivant, au titre des ventes de ses albums.

Finalement, le tribunal de grande instance de Paris a décidé de bloquer uniquement 37,5% des sommes détenues depuis le 1er janvier 2018 par Universal, Warner et Sony, les maisons de disques du rockeur. Cette somme correspond à la part qui devrait normalement revenir à ses deux enfants aînés, si le droit français venait à s’appliquer dans l’affaire de l’héritage qui ébranle le clan Hallyday depuis le début de l’année.

La justice a partiellement répondu à la demande formulée par les avocats de Laura et David. En effet, à la base ces derniers réclamaient que 75% des revenus tirés des ventes d’albums de leur père soient gelés. En bref, la part qui doit revenir à parts égales à Laura, David, Jade et Joy, si le droit français venait à s’appliquer dans cette affaire. Affaire à suivre…

LES ALBUMS DE JOHNNY HALLYDAY SONT DISPONIBLES SUR AMAZON

Articles tendances