Connectez-vous

rap-rnb

Ibrahim Maalouf traité comme un terroriste

Ibrahim Maalouf fiché par Interpol

Publié

le

Alors qu’il se rendait à Londres pour un concert le 18 novembre dernier, le trompettiste Ibrahim Maalouf a été arrêté par la police à la gare du Nord.

C’est en voulant prendre un train pour Londres, où il donnait le soir même un concert avec le batteur Manu Katché, qu’Ibrahim Maalouf a été interpellé par des policiers à la gare du Nord de Paris. La raison ? Son passeport était signalé par Interpol.

Selon ses dires, les forces de l’ordre lui ont confisqués son passeport et l’ont interrogé, ce qui lui a fait raté plusieurs trains, ainsi que la journée de promotion qu’il devait faire dans la journée à Londres. Relâché après un contrôle approfondi, le musicien d’origine libanaise est ensuite monté dans un Eurostar. Malheureusement pour lui, une fois installé, il a été rejoint par trois douaniers qui lui ont demandé de descendre du wagon dans lequel il se trouvait. Le musicien a refusé cette injonction, se jetant dans une explication musclée avec eux.

Il semblerait que les autorités ont très mal pris le fait que l’artiste partage sa mésaventure sur les réseaux sociaux. « Ils m’ont accusé, devant tout les passagers de « diffamation » » déclare Ibrahim Maalouf, qui a alors menacé de s’exprimer dans les médias. « Ils se sont calmés, et une minute avant que le train ne démarre, ils m’ont laissé partir… J’ai pu arriver juste à l’heure pour le concert, qui s’est très bien passé« , raconte-t-il.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !