Connectez-vous

Scène française

Johnny Hallyday ? Une véritable cash machine !

Depuis sa mort, Johnny Hallyday n’en finit plus de battre des records de ventes dans l’hexagone.

Publié

le

Johnny Hallyday ? Une véritable cash machine !

Johnny Hallyday est bien la plus grosse pompe à fric de l’industrie musicale française. Selon Le Parisien, qui a effectué le calcul des ventes de l’artiste depuis son décès, dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017, les chiffres seraient impressionnants. Notamment ceux de l’album posthume du Taulier,  « Mon pays c’est l’amour« , sorti le 19 octobre dernier, et qui s’est écoulé à plus de 1,7 millions d’exemplaires.

Mais il semblerait que le « back catalogue », qui regroupe les albums sortis il y a plus de deux ans, constitue une source de ventes colossale pour Universal et Warner, les deux maisons de disques qui ont accompagné Johnny Hallyday durant toute sa carrière.

Le Parisien assure ainsi que le million d’unités a largement été dépassé. Les deux majors ont ainsi écoulé pas moins de 500.000 albums chacunes, dont 385.000 compilations, juste après la mort du rockeur à quelques jours de noël. Tout au long de l’année 2018, ce carton des ventes est venu gonfler aussi les revenus des héritiers de Johnny Hallyday.

Des chiffres pas si étonnants, quand on sait qu’Universal, qui a produit les disques de Johnny durant 43 an, a effectué un énorme travail de recherches afin d’alimenter les rééditions. « C’est une oeuvre extrêmement riche, car la carrière de Johnny a été très longue« , confie George Sousa, directeur du catalogue chez Universal.

Durant sa carrière, Johnny touchait entre 10 et 15% des ventes, selon Le Parisien, et entre 25 et 30% du dernier album. Si bien que les calculs estiment le pactole encaissé par la famille à 7 millions d’euros au minimum.

Laeticia et ses deux filles, Jade et Joy, en toucheraient 62,5%, alors que la part de Laura et David s’élèverait à 37,5%. A noter que la somme alloué aux aînés de la famille Hallyday reste gelée en attendant le jugement sur la validité du testament américain de leur père.

LES ALBUMS DE JOHNNY HALLYDAY SONT DISPONIBLES SUR AMAZON

Lire la suite
Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Collet publié il y a

    12 mars 2019 à 3:32

    Il faut arrêter de faire des éloges à cet escroc qui a toujours tout fait pour ne pas payer ses impôts en France… tout comme Aznavour… et bien d’autres !
    A quand l’Aéroport « Johnny Hallyday »… je crois rêver !
    Et pourquoi pas un Aéroport « Muammar Gaddafi »… ami(un bon moment)de Nicolas Sarkozy ???
    Je ne suis pas de droite… mais je préfèrerais, à la limite, un aéroport « Simone Veil » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances